Chronique : Grace and Fury, tome 1de Tracy Banghart



« La loi interdisait aux femmes de lire. La loi leur interdisait presque tout, en réalité, à part enfanter, se tuer à la tâche dans des usines et nettoyer les maisons des riches. »



Edition : Hachette

Pages : 360

Prix : 18€R

Résumé :

Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince.

Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.

Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose.
Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter.
Pour se retrouver, elles prendront tous les risques.

La révolte ne fait que commencer…


MON AVIS

Entre Red Queen et La sélection, Tracy Banghart a su m’immerger dans ce monde dystopique portant la cause des femmes qui dans ce monde ci n’ont absolument rien. Roman vraiment bon !

Dans ce Roman nous suivons le destin de deux soeurs : Serina, la beauté, l’obéissance, la grâce, promise à un avenir de Grace aux côtés de l’Héritier et sa soeur Nomi : la rebelle, la cultivé, la rêveuse d’un autre monde et suivante de Serina. Toute leur vie les deux soeurs ont été élevés et éduqués dans un seul but que Serina accède au rang de Grace, leçon de danse, couture, essayage, respect et maintiens, Serina est le joyaux de la famille. Nomi en tant que suivante doit l’aider dans toutes ces tâches, essayage, coiffure, maquillage. Les deux jeunes filles sont parfaites dans leur rôle et rien ne pourrais changer leur destin… enfin c’est ce qu’elles pensaient avant que Nomi soit choisis à la place de Serina pour être Grace et que celle-ci devienne sa suivante.


« Il ne te reste plus qu’une chose à faire, maintenant : arrêter de poser des questions et suivre les règles. C’est ta vie à présent, qu’elle te plaise ou non. »

Comme on peut donc le voir, les deux soeurs qui était promise à un avenir de luxe et de vanité se retrouve soudainement à inverser leur rôle. Une seule chose question se pose alors, Pourquoi ? Nomi la rebelle ne voulant absolument pas de ce destin va devoir tout apprendre depuis le début avec Serina pour l’assister. Mais Nomi et Serina cache un secret… Rappelons le, à Viridia la loi interdit aux femmes de savoir lire hors Nomi a appris en secret avec son frère. Un matin l’irréparable se produisit, quand Serina va être surprise avec le livre de Nomi dans les mains elle va être condamnée pour un crime qu’elle n’a pas commis. Commence alors pour les deux jeunes femmes le début de leur vraie histoire. Combats, complots, mensonges, survis, arrivont-elles à se retrouver ?


« Vous devez être aussi solides que cette prison aussi solides que la pierre et l’océan qui vous encerclent. Vous êtes la brique et le fil barbelé. Vous êtes le fer. »

Il est vrai que « Grace and Fury » ne renouvelle pas le genre dystopique et qu’il y a du « déjà vu » mais l’univers est suffisamment bien construit pour qu’on accroche à l’histoire.
Mais même si ce premier tome de Tracy Banghart n’est pas 100% innovant, je lui ai trouvé tout de même de belles qualités qui font que cet ouvrage se démarque. Déjà j’ai beaucoup aimé le fait qu’on suive le destin de chacune des soeurs parallèlement, le lecteur suit en alternance le point de vues des deux personnages , Serina et Nomi et donc des ambiances et des lieux différents, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas ! D’un côté Nomi dans sa cage dorée, au palais mettant au point un plan pour délivrer sa soeur et d’un autre côté Serina sur le mont destruction se retrouvant livré à elle même pour survire et qui va au fur et à mesure du tome s’endurcir et se créer une véritable personnalité n’étant pas façonné à la perfection pour être une Grace mais pour être une rebelle.


« Peut-être qu’un jour nos existences ne se résumeront pas à survivre. »

Même si beaucoup d’évènements restent assez prévisible comme certains retournement de situation ou autres, cela ne m’a pas vraiment déranger dans ma lecture probablement parce que l’auteur arrive à faire en sorte qu’on s’attache à chacun des personnages et que par conséquent nous voulons quand même connaître la suite de leur péripéties.

Pour Conclure, je pourrai dire que ce fût une très bonne lecture, j’ai beaucoup aimé que l’auteur mette en avant cette société opprimée et qu’elle porte donc un message féministe. Entre le côté sanglant des combats et l’ambiance de vanité et de luxe du palais l’auteur sait nous happé dans ces univers bien différents pour qu’on est juste envie de tourner une page de plus…


« Pour toutes celles à qui on a dit de s’asseoir et de se taire … et qui sont restées debout. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s